ImaginaWeb
Référencement suisse et moteurs !
Inscription en référencement suisse
Améliorer votre référencement suisse
Référencement suisse et page blanche
Référencement Suisse à Lausanne
Petit coup de pouce ...
Référencement suisse FAQ
Traductions suisses
... Référencement général

Tradeo Traductions en Suisse
ou l'art de la traduction

Le bureau de traduction Tradeo a été fondé en 2003 par Mitsuko Jobin, traductrice diplômée membre de l'ASTTI (Association Suisse des Traducteurs, Terminologues et Interprètes) qui, au terme de près de 10 années d'expérience dans la traduction auprès de sociétés suisses et internationales de renom, a décidé de mettre son savoir-faire à votre service pour vous offrir des solutions sur mesure.

Rappelons que Tradeo fait partie du réseau de compétence d'ImaginaWeb et s'occupe des questions de traductions professionnelles. Situé à Court, c'est-à-dire à proximité immédiate de Neuchâtel et de Bienne, Tradeo Suisse bénéficie en outre d'un emplacement bucolique propice à la réalisations de travaux d'exception.

Tradeo Traductions : une approche qualitative de la traduction Si vous voulez en savoir plus, une visite virtuelle
de leurs site est conseillée
Notre perception de tradeo

Tradeo nous a fournit la preuve de compétences de pointe aussi bien dans le domaine des traductions que du contact client, alliant la précision des meilleurs traducteurs à ses compétences diplomatiques et commerciales pour obtenir des résultats époustouflants. C'est donc en toute confiance que nous pouvons vous conseiller de confier vos traductions à Tradeo.

De plus, si vous êtes en Suisse, nous espérons bien vous encourager à favoriser le domaine des traductions suisses. En effet, comme cela est souvent répété, la meilleure matière première de la Suisse étant sa matière grise, Tradeo représente ce concept à merveille et vous permet de bénéficier de la qualité de traductions suisses en Suisse.
Quelques mots sur l'art de la traduction en général :
    • La plupart des traducteurs effectuent leur travail de traduction d'une langue étrangère vers leur langue maternelle, ceci dans un souci d'exactitude et de professionnalisme.
    • La technique et les traductions: les outils de travail des traducteurs ont forcement évolué avec la technologie moderne et ont donc profité pleinement de la rapidité de l'informatique avec la fluidité de l'information qu'elle implique. Dictionnaires, traitements de texte, systèmes experts, tous les outils modernes de traitement de texte sont utilisables dans le domaine des traductions.
    • La localisation des traductions ou, en d'autres termes, la révolution Internet appliquée aux traductions est un facteur très important dans la façon moderne de gérer les traductions. En effet, la fluidité de l'information textuelle et le fait qu'elle échappe maintenant aux frontières géographiques (un bémol pour les frontières économiques, quoique certains pays économiquement faibles semblent tirer leur épingle du jeu dans le labyrinthe de l'évolution des nouvelles technologies) permet de trouver rapidement les meilleurs traducteurs du moment pour un travail donné, sans tenir compte d'un positionnement géographiques trop restrictif. De plus, le domaine des traductions ayant, par sa nature même, une tendance à gommer les difficultés de communication entre les différentes langues, c'est par définition un des premiers, si ce n'est le premier, à optimiser au mieux ses service au niveau planétaire! Tradeo est naturellement dans la course, surfant avec enthousiasme sur la vague des nouvelles technologies et vous faisant profiter au mieux de ses formidables capacités de traduction.
    • La psychologie des traducteurs: le traducteur peut être vu comme un athlète du cortex cérébral, manipulant avec aisance la syntaxe de différentes langues, tout en maîtrisant la sémantique associée aux textes traduits. La notion de sémantique est ici particulièrement importante, car être capable de comprendre le sens d'une phrase dans son contexte humain au sens large (domaine, époque, culture, implication de la traduction) est une nécessité absolue. Le traducteur se doit donc d'être l'heureux possesseur d'une culture générale très étendue qui lui permettra de comprendre de manière globale les domaines pour lesquels il/elle effectue une traduction. Dans le cas où le domaine est inconnu du traducteur, ce dernier ce fera souvent un devoir de mettre à jour sa compréhension du domaine en question par des lectures, recherches, conversations et réflexions appropriées.
    • La traduction à valeur ajoutée: le traducteur à la pointe de son art est aussi un artiste qui peut faire preuve de créativité si cette dernière est demandée (nous précisons ici que c'est l'exactitude qui prime pour la plupart des documents), mais supposez maintenant que vous ayez un cas de traduction qui fasse exception, et que vous vouliez par exemple ajouter une touche d'optimisme pour favoriser une prise de décision, ou pour faire une adaptation rapide à un événement de dernière heure: le traducteur peut aussi s'acquitter de cette tâche à la perfection et le texte traduit pourra à la demande pousser l'optimisme de certains paragraphes, ou au contraire inciter à un peu plus de prudence que ne le fait l'original. Evidemment, d'autres nuances dans la palette des traductions sont possible en fonction des repères culturels, politiques, régionaux, chronologiques, etc.
    • Les traductions automatiques: elles sont une véritable épine pour la généralisation d'une intelligence artificielle. En effet, la possibilité de faire de très bonne traductions automatiques à été claironnée à plusieurs reprises, mais jamais réalisée de manière optimale à ce jour, tant le domaine est complexe. En effet, pour réaliser une traduction, l'ordinateur doit non seulement comprendre la syntaxe, mais aussi le contexte et celui-ci contient pour le moment des difficultés quasi insurmontables, comme la perception visuelle de l'environnement (probalement indispensable pour qu'une machine ait une "bonne idée" du monde qui l'entoure) et aussi le bon sens qui paraît évident à chacun, mais à été acquis grâce à des années d'expérience dans un corps humain (pas qu'un corps d'ailleurs) en contact permanent avec son environnement. Ainsi, des informations sur la nature des objets qui nous entourent (texture, dureté, comportement en interaction avec d'autres objets) et les êtres vivants sont extrêmement difficiles à décrire de manière systématique pour qu'un ordinateur puisse en faire bon usage. Résultat, le contexte des traductions en pâtit et la traduction automatique, si elle progresse, doit encore faire ses preuves.
Les différentes traductions
  • La traduction de texte: la plus courante des activités de traduction, bien que ce ne soit pas la plus spectaculaire. Le temps de réflexion relativement long dont dispose le traducteur lui permet de se concentrer sur l'exactitude de ses textes, la traduction de texte comprend elle-même des sous-branches dont:

    la traduction exacte: cela pourrait être considéré comme la définition d'une bonne traduction, mais certains domaines sont encore plus sensibles que d'autres à une traduction restituant minutieusement l'original. Nous citerons en particulier: les textes à caractère juridique et les brevets.

    l'adaptation ou traduction à valeur ajoutée: c'est là que le traducteur peut faire preuve de créativité (voir un des paragraphe ci-dessus) en apportant une forte valeur ajoutée à la traduction. Les agences de publicité et agences de communication en particulier recherchent ce genre de prestation car il s'agit le plus souvent, dans leur domaine, de traduire l'idée, le sens, le message avant le contenu exact. La langue de la communication passe fréquemment par des jeux de mots, des associations d'idées et des métaphores que la traduction doit pouvoir retranscrire au mieux. Il s'agit d'être inventif sans pour autant trahir le texte original.

    la traduction express: en d'autres termes, des délais très stricts à respecter tout en conservant une qualité irréprochable. Une bonne traduction de qualité en un temps record pour les besoins urgents d'un client qui ne peut pas attendre, c'est possible avec un bureau de traduction sérieux et exigeant quant au professionnalisme des travaux fournis. On imagine volontiers les traductices et traducteurs délivrant des traductions express en proie à quelques maux de têtes dus à la surchauffe de leurs neurones, mais l'entraînement intensif auquel ils sont soumis implique une bonne maîtrise de ces situations extrêmes.

    • La relecture de traduction: étape importante, bien que trop souvent négligée, pour assurer le contrôle de qualité d'une traduction avant son impression, sa publication ou sa présentation. En effet, l'erreur est humaine, et l'on se met à connaître si bien le texte que l'on vient de traduire qu'à moins de se faire relire par une tierce personne, on laisse passer bon nombre de fautes d'orthographe et de grammaire, de coquilles et de fautes de frappe qui laissent au client final la désagréable impression que le travail n'a pas été effectué de A à Z.


Différent objets susceptibles d'être traduits, et les particularités les caractérisant :
Correspondance
Difficulté: éventuel déchiffrage d'une écriture manuelle difficile, tri et ordre des différentes pages.
Souhaits spécifiques en plus de la traduction: rendre l'original bien lisible

Communiqués de presse
Difficulté: rapidité des traductions pour une éventuelle publication au prochain tirage.
Demande: style journalistique et institutionnel

Brochures
Difficulté: souvent des sujets spécialisés

Catalogues
Difficulté: dû aux nombreux positionnements différents pour des textes souvent ressemblants, le traducteur doit faire preuve d'une grande exactitude topologique, afin d'éviter tout décalage au niveau de l'étiquetage et du descriptif des différents articles traduits.

Livres
Difficulté: souvent liées à la quantité d'information concernée, des centaines de pages sur le même sujet impliquent forcément que le livre d'une certaine dimension bénéficie d'un traitement particulier...

Sites Internet
Difficulté: maîtrise des technologies modernes, la traduction d'un site Internet demande la manipulation d'un grands nombre de textes différents, des textes visibles aux textes alternatifs en passant par les méta-tags. Le traducteur se doit donc de comprendre de fond en comble les subtilités de l'environnement Internet. Nous sommes bien placés pour affirmer que Tradeo bénéficie d'une grande maîtrise du sujet et d'un support technique de premier plan! En d'autres termes, lui confier la traduction de votre site Internet impliquera des résultats époustouflants sur l'ensemble de la palette web (aspect, référencement, exactitude, méta-tags et textes alternatifs)
FAQ, Foire Aux Questions, Questions - Réponses
FAQ : tradeo traductions Bienne Neuchâtel
Tradeo traductions en Suisse ou l'art de la traduction (traductions efficaces, traduction qualitative en Suisse, Romandie, Neuchâtel, Bienne / Biel et international) : bureau de traduction, adaptation et correction au service d'entreprises et de particuliers travaillant dans les langues courantes européennes.

T R A D E O
rue Marzon 7
CH - 2738 Court (à proximité immédiate de Neuchâtel et de Bienne / Biel)
Suisse
Tél. +41 (0)32 492 15 05
Fax +41 (0)32 492 15 33
Tradeo Traductions


Code de cette page : tradeoGen